Ouvert tous les jours de 11h à 19h — Entrée gratuite —  Infos pratiques 
Tous les jours 11h-19h – Gratuit –  Infos pratiques 

Nous irons tous au paradis

Actualité d'artiste

Amélie Bertrand, "From Dusk Till Dawn", 2019 / Courtesy Semiose, Paris © Adagp, Paris, 2021 - photo : Aurélien Mole
Amélie Bertrand, "From Dusk Till Dawn", 2019 / Courtesy Semiose, Paris © Adagp, Paris, 2021 - photo : Aurélien Mole

Du 22 octobre 2021 au 6 mars 2022

Frac Normandie Caen

7bis rue Neuve Bourg l'Abbé 14000 Caen

(+33) 2 31 93 09 00

Communiqué

Nous irons tous au paradis* sonne à la fois comme une échappatoire édulcorée et méditative, une envie de fuite teintée d’humour, une vision grinçante et acidulée d’une certaine décrépitude ambiante. « J’aime imaginer que, semblables à ces fameux trous noirs de l’univers, il y a des trous d’humour noir où se trouve l’antimatière à rire » disait François Morellet** dont l’œuvre Répartition aléatoire de 40 000 carrés ouvre l’exposition pour une géométrie joyeuse !

Un environnement spatial fait de tissus aux motifs abstraits et conçu spécifiquement par Bruno Peinado rythme un premier espace dans lequel des peintures et sculptures tout aussi abstraites se dévoilent au fur et à mesure de la déambulation. Des motifs moléculaires, organiques, voire des composés chimiques sont prétextes aux œuvres de Sylvie Fanchon, Roy Köhnke et Mark Geffriaud. D’autres œuvres, comme Medulla Tab de Marion Verboom, prennent corps à partir de mythes, traversent les époques et en expérimentent les matières. L’abstraction joyeuse et stellaire gagne les œuvres d’Antoine Duchenet, d’Ida Ekblad et de Samir Mougas. Haute en couleur et de forme improbable, la sculpture de David Renggli campe cependant l’idée d’un personnage, tandis que l’échelle
HAHAHA – ascension sociale d’Elsa Werth se pose comme un rire sans fin face à une tentative absurde d’ascension.

Exposition collective

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00