Ouvert tous les jours de 11h à 19h — Entrée gratuite —  Infos pratiques 
Tous les jours 11h-19h – Gratuit –  Infos pratiques 

Expositions

Expositions à venir

Non-Effective Drawing

Emmanuel Béranger x Boryana Petkova

22 juin — 24 août 2024

Non-Effective Drawing est une invitation à la performance physique et mentale dans la réalisation du dessin. L’acte de dessiner est un effort, un investissement complet du corps durant un temps donné, un exploit.

+
Expositions à venir

Ito Meikyu / Fil d’errance

Boris Labbé

Commissariat : Judith Guez

11 octobre 2024 — 5 janvier 2025

Dans cette exposition, le dessin devient volume et architecture avec l’œuvre centrale Ito Meikyu (mot inventé d’un collage de deux mots : ito qui signifie “fil” et, meikyu qui signifie “labyrinthe”). L’œuvre immersive et interactive propose au spectateur de plonger dans une grande fresque animée. Elle présente une collection hétérogène de scènes dessinées, animées et sonores, qui sont prises dans la matière numérique. Elle recrée en quelque sorte un monde subjectif (monde intérieur et extérieur) sous la forme d’un labyrinthe composé d’architectures fractales, habitées de plantes, d’objets, d’animaux, d’hommes, de femmes, de motifs et de calligraphies.

+
Expositions à venir

Prix Aurelie Nemours 2024

Susanna Fritscher

Commissariat : Serge et Marie Sophie Lemoine

3 — 30 septembre 2024

En 2000, Aurelie Nemours décide de créer un prix annuel qui porte son nom. Le prix Aurelie Nemours récompense tout artiste, indépendamment de sa discipline, dont l’œuvre poursuit la quête plastique rigoureuse et empreinte de spiritualité qui a été la sienne. Elle avait écrit : « Pensant que l’art est un combat contre le désarroi de notre civilisation, je crois fermement que la charge spirituelle de l’art est le seul recours et le seul salut ». En 2024, l’artiste lauréate est Susanna Fritscher.

+
Exposition en cours

Ser uma mistura, um desenho, um desejo (Être un mélange, un dessin, un désir)

Efe Godoy

25 avril — 15 juin 2024

L’exposition Ser uma mistura, um desenho, um desejo (Être un mélange, un dessin, un désir) nait du désir du mélange, de la volonté des rencontres, desnatures et des sentiments ordinaires qui nous traversent. Quel est votre animal préféré ? Pourquoi étreint-on un objet en pensant à quelqu’un ? Qu’est-ce qui motive notre volonté de construire des souvenirs sur cette planète ?

+
Productions Passées

Le temps profond des rivières

Suzanne Husky

Commissariat : Lauranne Germond

26 janvier — 7 avril 2024

Dans la grande tradition de l’illustration naturaliste, Suzanne Husky nous invite à reconsidérer le temps profond des rivières à travers l’Histoire géopolitique des alliances entre humains et castors. Une aventure épique, pensée avec la collaboration du philosophe chercheur Baptiste Morizot, qui fourmille de savoureuses saynètes, et nous réancre dans un monde plus vaste et plus merveilleux que celui de l’histoire des hommes : la grande histoire du vivant.

+
Productions Passées

Admiratio

Noémie Sauve

Commissariat : Anne de Malleray

14 octobre 2023 — 7 janvier 2024

L’inspiration, pour Noémie Sauve, commence toujours au contact d’un terrain. Cette exposition présente des œuvres issues de deux expéditions scientifiques – Tara (2017) et Vulcano (2021). Sur place, elle collecte des données, des échantillons, des couleurs et des formes. De retour à l’atelier, en explorant des formats et des techniques multiples, entre dessin, sculpture et réactions chimiques des matériaux, elle cherche à restituer les mondes invisibles et menacés des coraux ou encore l’incandescence d’une pierre volcanique. Noémie Sauve navigue librement et sans hiérarchie entre les registres naturaliste et fantastique pour créer des œuvres qui, sur le mode de l’analogie et du détournement, nous invitent à l’émerveillement et à l’enquête.

+
Productions Passées

Exposition Prix Aurelie Nemours 2023

Exposition collective

Commissaires d'exposition : Serge et Marie Sophie Lemoine

13 — 17 septembre 2023

En 2000, Aurelie Nemours décide de créer un prix annuel qui porte son nom. Le prix Aurelie Nemours récompense tout artiste, indépendamment de sa discipline, dont l’œuvre poursuit la quête plastique rigoureuse et empreinte de spiritualité qui a été la sienne. Elle avait écrit : « Pensant que l’art est un combat contre le désarroi de notre civilisation, je crois fermement que la charge spirituelle de l’art est le seul recours et le seul salut ». En 2023, ce sont deux artistes qui sont récompensés : la graphiste Irma Boom et le peintre Hans-Jörg Glattfelder.

+
Productions Passées

Pulp.e

Benjamin Hochart

Commissariat : Fabienne Bideaud

14 avril 2023 — 6 septembre 2023

Le projet Pulp·e questionne la construction de l’image, dans sa réappropriation, dans son écriture, dans sa transposition, inclue le corps, afin de nous faire déambuler dans de possibles narrations. Le titre renvoie à la typologie spécifique des Pulp (bande dessinée populaire) et l’ajout du E propose une signification concrète, la pulpe. Titre hybride, l’exposition présentera plusieurs états : des scénarios, des éléments de décors, des films. Les formes populaires et folkloriques reprises et dessinées par Benjamin Hochart dépasseront le cadre de la feuille de papier et le Drawing Lab deviendra le théâtre d’une narration inédite dont le spectateur viendra en activer les divers scénarios.

+
Productions Passées

« Nous qui désirons sans fin »

Karine Rougier

Prix Drawing Now 2022

20 janvier — 31 mars 2023

« Nous qui désirons sans fin » est le titre de l’exposition personnelle de Karine Rougier au Drawing Lab. Distinguée par le Prix Drawing Now en 2022, l’artiste profite de cette invitation pour proposer une véritable balade collective. Du dessin au graphite à la gouache, de la peinture à l’aquarelle, des films en pellicule aux dioramas, nous vous proposons non pas de découvrir une histoire, mais plutôt les histoires de Karine Rougier et de ses invité•es. Comme un plongeon dans le dessin, l’exposition nous invite à jouer, piocher une carte et lire un nouveau monde.

+
Productions Passées

Du Temps sois la mesure

François Réau

Commissariat : Léo Marin

14 octobre 2022 — 5 janvier 2023

Quel que soit le dessin, tout commence toujours par un point, puis un trait vers un second point, et ainsi de suite. Un peu comme la projection d’un trajet en devenir entre un point Alpha et un point Beta. C’est aussi de cette manière que l’Homme à relié les étoiles dans le ciel nocturne, de cette manière que furent dessinées les constellations et de cette façon qu’elles continuent encore aujourd’hui d’être représentées.
Les constellations ne seraient-elles pas de facto les premières abstractions dessinées ?
Des dessins dans le ciel qui continuent de situer nos propres corps, nos individualités, entre deux points fictifs, entre deux plans, le premier : terrestre, et le second : céleste.
Cette succession de points reliés par des lignes qui nous autorise la projection et nous permet d’imaginer un dessin plus élaboré́, qui se veut, à dessein, être le point de départ du projet de l’exposition Du Temps sois la mesure. Ces quelques traits et points, ont une intention qui va au-delà̀ de ce que l’on voit, une projection graphique plus vaste, une mesure de l’espace et du temps.

+