Ouvert tous les jours de 11h à 19h — Entrée gratuite —  Infos pratiques 
Fermé jusqu'au 16.10 11h – Gratuit –  Infos pratiques 

Benjamin Hochart

Benjamin Hochart Portrait

Benjamin Hochart

Né le 17 mars 1982 à Seclin, France

Vit à Aubervilliers et travaille à Paris

Diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon en 2006, Benjamin Hochart fut notamment résident du programme de recherche La Seine à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris (2007-2009), à la Cité internationale des arts à Paris (2007), à l’institut français de Stuttgart (2009) et à l’institut français de Cluj-Napoca (2015).

Depuis 15 ans, son travail a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles ou collectives ; il est présent dans des collections publiques et privées en France et à l’étranger.

Doctorant dans le cadre du programme RADIAN, il prépare actuellement une thèse de création et recherche en art intitulée “Renverser, assembler : l’activité artistique populaire”.

 

Le travail de Benjamin Hochart s’inscrit indéniablement dans le champ de l’art contemporain, mais il revendique aussi les influences de l’art brut, des arts décoratifs ou folkloriques, des pratiques textiles diverses, du cinéma de genre, de la bande-dessinée et de la science-fiction comme les témoins d’une pratique artistique fondée sur la non-hiérarchie des genres et des arts. Mêlant diverses références, son travail propose des formes aux lectures multiples qui tentent de perturber l’ordre établi, tout en explorant le potentiel politique des positions marginales issues des contre-cultures ou des cultures populaires. L’objectif étant de donner de la visibilité à tous les genres dits “mineurs” ou “mauvais” sans créer de rupture entre la vie et la production de formes artistiques.

En expérimentant divers médiums et processus (dessin, œuvre textile, installation, performance, vidéo, édition…), la recherche de Benjamin Hochart donne entre autres à voir des questionnements relatifs à l’étude des systèmes de représentation, au quotidien, au monstrueux et au décoratif ; il tente ainsi de produire une œuvre protéiforme, à la fois poétique et politique.

EXPOSITIONS PERSONNELLES

2022 – Pulp·e, commissaire : Fabienne Bideaud, Drawing Lab Paris

2018 – If I can’t dance, I don’t want to be part of your revolution, commissaire : Tiphanie Dragaut-Lupescu, Le Quadrilatère, centre d’art contemporain, Beauvais

2018 – If I can’t dance, I don’t want your revolution, Studio Pilote, Paris

2017 – If I can’t dance in your revolution, I’m not coming,Fondation Spatiu Intact, Cluj-Napoca, Roumanie

2015 – Cannibale, The Drawer – cabinet de dessin, Paris

2015 – Zombies, Demain, galerie du Grrranit, Scène Nationale de Belfort

2009 – La perspective cavalière/Im Blick der Herrenreiter, Institut Françaisde Stuttgart

2008 – Tourner (au carré), commissaire : Sandra Cattini, Fort du Bruissin, centre d’art contemporain, Francheville (FR)

 

EXPOSITIONS COLLECTIVES  

2021 – Hiroshima Art Document, commissaire : Pascal Beausse, Former Bank of Japan, Hiroshima

2021 – Résidence de recherche, Villa Médicis, Rome, avec le collectif Four Lizards in Human Skin (Lina Hentgen, Benjamin Hochart, Alice Laguarda, Maxime Thieffine)

2021 – Happy Together, collection Gilles Balmet, Pavillon Carré de Baudouin, Paris

2019 – Action ! : le dessin perforé, commissaire : Joana P.R. Neves, Drawing Now Art Fair, Le Carreau du Temple, Paris (FR)

2013 – The left over method, commissaire : Marion Daniel, Radiator Gallery, New York City (US)

2013 – Andrew?, commissaires : Lamarche – Ovize & Emilie Renard, La Galerie, Centre d’art contemporain, Noisy-le-Sec (FR)

2011 – Le dessinateur comme prestidigitateur, commissaire : la Plateforme Roven, maison de la magie, Blois (FR)

2009 – Re-make, commissaires : Charlotte Jones & Jenny Richards, 7 Barclay Terrace, Edinburgh (SC)

2009 – The LaLa, commissaire : Tony Brown, PRAXIS Space, gallery of LaSALLE, Singapore (SG)

2008 – The Clearing, commissaire : Pascal Beausse, International Triennale of Contemporary Art, Narodni Galerie, Prague(CR)

2006 – Goods to Declare, commissaires : Nahum Tevet & Sandra Weil, Bezalel 100 / Terminal 1, Tel Aviv (IS)

2006 –  Sculptocratie, commissaire : Anita Molinero, RLBQ & galerie District, Marseille (FR)

2006 – Travaux en cours, musée d’Art moderne, Saint-Étienne (FR)

Actualités

IMAGES

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00