Ouvert tous les jours de 11h à 19h — Entrée gratuite —  Infos pratiques 
Tous les jours 11h-19h – Gratuit –  Infos pratiques 

Transits

Actualité d'artiste

Las ventanas de mi casa / Les fenêtres de ma maison, assemblage de 81 feuilles A4, feutres sur papier, 181 x 251 cm, 2021 © Objets Pointus.
Las ventanas de mi casa / Les fenêtres de ma maison, assemblage de 81 feuilles A4, feutres sur papier, 181 x 251 cm, 2021 © Objets Pointus.

Du 14 octobre au 4 décembre 2021

Centre d'Art - Ygrec ENSAPC

29-31 rue Henri Barbusse 93300 Aubervilliers

+33 (0)6 28 79 04 82

Communiqué

Des oliviers, des orangers et des palmiers, des cocktails en bord de mer, des avions et des bateaux, une chambre avec vue, des tapis d’Orient multicolores et des ciels bleus… Pour son exposition personnelle au centre d’art Ygrec-ENSAPC à Aubervilliers, Araks Sahakyan nous offre une carte d’embarquement immédiat pour un voyage à travers le globe. Tant en Orient qu’en Occident, nous suivons les reliefs de son histoire pas à pas. Intitulée « Transits », l’exposition offre essentiellement à voir des dizaines d’ouvertures, comme autant de fenêtres sur un monde en perpétuel mouvement.

A première vue, ces dessins aux couleurs vives qui occupent une grande partie des vitrines de l’espace, ont tout de la carte postale ou du dépliant touristique. Ce sont des panoramas en apparence idylliques qui s’avèrent finalement tragiques lorsqu’on y regarde de plus près. Car si le dépaysement est assuré, la joie et la détente sont moins accessibles. Le voyage sera sans doute plus perturbé que prévu.

Sur le principe de la tapisserie morcelée, du puzzle ou du patchwork, ces dessins sont composés de dizaines de feuilles A4 sur lesquelles l’artiste a réuni des bribes de sa mémoire personnelle, elle-même ponctuée par de multiples déplacements. De son enfance au cœur du Caucase, dans son Arménie natale, un pays de l’ex-Union Soviétique connu pour être le berceau du christianisme, jusqu’à son pays d’adoption, la France, en passant par l’Espagne où elle vécut son adolescence auprès de ses parents qui y ont émigré, Araks Sahakyan retient quelques images qu’elle mêle à une mémoire collective multiséculaire constituée de mythologie gréco-romaine, de récits bibliques et d’histoire de l’art.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00