FERMÉ TEMPORAIREMENT | ENTRÉE GRATUITE | INFOS PRATIQUES |
FERMÉ TEMPORAIREMENT | GRATUIT | INFOS PRATIQUES |

Free

6 - 24 Février 2018

ARTISTE : Valentin van der Meulen

Line between

Au delà de la programmation formelle établie par le comité de sélection du Drawing Lab et afin de dynamiser les périodes inter expositions, Christine Phal propose aux visiteurs une exposition interactive avec les dessins de Valentin van der Meulen.

Free est une installation artistique conçue par l’artiste Valentin van der Meulen. Cette installation propose aux visiteurs de venir découvrir des dessins contemporains inspirés de photos d’individus comme pris sur le vif, questionnant les codes de l’image d’actualité.
Il incite les visiteurs à se questionner sur l’importance et l’influence des images dans notre société actuelle, dont le quotidien est constamment envahi par les médias et les réseaux sociaux. Il souhaite aussi amener les spectateurs à réfléchir au processus de fabrication d’une œuvre d’art.

Après un temps de contemplation, les spectateurs sont invités à intervenir directement sur les œuvres à l’aide des outils mis à leur disposition. Ils sont libres d’écrire, de commenter, de colorier, de recouvrir, de raturer ou de s’exprimer sur les œuvres.

#LINEBETWEEN
@DRAWINGLABPARIS

 

Vue de l'exposition Free, Valentin van der Meulen, 2018, Production Drawing Lab Paris

Vue de l'exposition Free, Valentin van der Meulen, février 2018
Production Drawing Lab Paris
© Valentin van der Meulen

PARTENAIRES

Happening en présence de l'artiste

MARDI 6 FÉVRIER 2018  |  18H-22H
Informations pratiques
Nous contacter

PRESSE

Télécharger le dossier de presse
Demander + de visuels

L'ARTISTE

Portrait Valentin van der Meulen © Alfredo Salazar

Valentin van der Meulen

 

Artiste français, né à Lille en 1979, Valentin van der Meulen vit et travaille à Paris

Il puise et cultive son inspiration dans toutes sortes de réalisations qui ne sont pas dans l’art contemporain comme les photographies d’actualité, la presse, les documentaires, le cinéma et l’architecture.

Depuis toujours travaillées à partir d’images qui n’ont pas été produites pour qu’il les dessine, ses réalisations tendent à faire perdre tout contexte à la photographie et à son sujet. Le spectateur ne pouvant ainsi les relier ni à un événement précis ni à une actualité que le cliché à son origine était censé représenter. Par la suite, ses dessins sont en partie ou totalement effacés ou recouverts. Altération ou continuité du processus de l’acte du dessin, ces effacements sont réalisés tant en atelier que lors d’happening.

Altérer l’image c’est effacer autant son sujet que l’objet qu’est l’image. La rendre insaisissable ou révélée, plaçant le spectateur entre "ce qui a été" et "ce qui reste". Car tel est le réel sujet : confronter le contenant et le contenu, rendre le dessin témoin, l’image d’origine un point de départ. Faire émerger une nouvelle lecture née des traces résiduelles de l’acte et du dessin.

Au delà de ces éléments proposés au spectateur, le travail de Valentin van der Meulen amène donc à considérer l’œuvre comme un processus rassemblant les stigmates d'événements ressentis dans le temps présent de l’exposition. Par cela, ne pas envisager sa lecture sans temporalité, sans notions d’éphémère, de mémoire et d’héritage.

EN SAVOIR +

VUES DE L'EXPOSITION

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00