OUVERT DU MARDI AU SAMEDI 11H-19H | ENTRÉE GRATUITE | INFOS PRATIQUES |
OUVERT DU MARDI AU SAMEDI 11H-19H | GRATUIT | INFOS PRATIQUES |

Tudo o que eu quero : artistes portugaises de 1900 à 2020

Exposition

2 JUIN -23 AOÛT 2021

Bruno Marchand et Helena Freitas

Fondation Calouste Gulbenkian

Av. de Berna, 45A, Lisbonne, Portugal

+351 21 7823000

Communiqué

Deux cents œuvres d’art de 40 artistes portugaises créées entre le début du XXe siècle et nos jours seront réunies dans cette grande exposition, dans le cadre du programme culturel de la présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne.

Des figures importantes comme Maria Helena Vieira da Silva, Lourdes Castro, Paula Rego, Ana Vieira, Salette Tavares, Helena Almeida, Joana Vasconcelos, Maria José Oliveira, Fernanda Fragateiro, Sónia Almeida et Grada Kilomba, parmi beaucoup d’autres, sont représentées dans cette exposition, qui comprend des peintures, des sculptures, des dessins, des objets, des livres, des installations, des films et des vidéos, offrant une large perspective de chacun de leurs domaines artistiques.

L’autoportrait emblématique d’Aurélia de Sousa, peint en 1900, est le point de départ d’une réflexion sur un contexte de création qui, pendant des siècles, a été presque exclusivement dominé par les hommes. L’exposition révèle la volonté de ces femmes artistes de s’affirmer face aux systèmes de consécration dominants : le regard, le corps (le leur, celui des autres, le corps politique), l’espace et la manière dont elles l’occupent (la maison, la nature, l’atelier), la manière dont elles franchissent les frontières disciplinaires (peinture et sculpture, mais aussi vidéo, performance, son) ou encore la détermination avec laquelle elles avancent dans leur utopie d’une construction transformatrice, d’elles-mêmes et de tout ce qui les entoure.

Le titre de l’exposition, Tout ce que je veux – Femmes artistes portugaises de 1900 à 2020, s’inspire de Lou Andreas-Salomé, auteur qui a développé l’une des réflexions les plus notables sur le rôle des femmes dans l’espace social, intellectuel, sexuel et amoureux des siècles passés, rapprochant ainsi ces artistes d’un esprit de subtilité, d’affirmation et de puissance. Contre tous les obstacles, ces artistes de générations et de sensibilités différentes ont gagné leur place, grâce à la force et à la qualité de leurs propositions artistiques. Célébrer cet accomplissement exige de résister à l’approche illustrative suggérée par une représentation générique (les femmes artistes) et nationale (Portugaise). Mais elle nous rappelle aussi qu’au XXIe siècle, rien n’est consolidé en matière d’égalité des sexes et que ces œuvres sont les éléments d’un long effort collectif pour le droit à une pleine existence artistique.

Organisée par Helena de Freitas et Bruno Marchand pour le compte de la Fondation Calouste Gulbenkian, cette exposition est une initiative conjointe avec le ministère de la Culture et sera également présentée au Centre de Création Contemporaine Olivier Debré à Tours, dans le cadre du programme de la Temporada Cruzada Portugal-França.

ARTISTES
Aurélia de Sousa, Mily Possoz, Rosa Ramalho, Maria Lamas, Sarah Affonso, Ofélia Marques, Maria Helena Vieira da Silva, Maria Keil, Salette Tavares, Menez, Ana Hatherly, Lourdes Castro, Helena Almeida, Paula Rego, Maria Antónia Siza, Ana Vieira, Maria José Oliveira, Clara Menéres, Graça Morais, Maria José Aguiar, Luísa Cunha, Rosa Carvalho, Ana Léon, Ângela Ferreira, Joana Rosa, Ana Vidigal, Armanda Duarte, Fernanda Fragateiro, Patrícia Garrido, Gabriela Albergaria, Susanne Themlitz, Grada Kilomba, Maria Capelo, Patrícia Almeida, Joana Vasconcelos, Carla Filipe, Filipa César, Inês Botelho, Isabel Carvalho, Sónia Almeida.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00