Ouvert tous les jours de 11h à 19h — Entrée gratuite —  Infos pratiques 
Tous les jours 11h-19h – Gratuit –  Infos pratiques 

Faire l’autruche, je ne sais pas si c’est la poule ou l’oeuf et Maguerite non plus

Exposition

Vue de l'exposition FAIRE L'AUTRUCHE, JE NE SAIS PAS SI C'EST LA POULE OU L'OEUF ET MAGUERITE NON PLUS, Vanina Langer, Garage Amelot, 15 - 26 mai 2021
Vue de l'exposition FAIRE L'AUTRUCHE, JE NE SAIS PAS SI C'EST LA POULE OU L'OEUF ET MAGUERITE NON PLUS, Vanina Langer, Garage Amelot, 15 - 26 mai 2021

15 - 26 mai 2021

collectif QUELQUE-CHOSE DE NEUF

Garage Amelot

2, passage Saint-Pierre Amelot, Paris 11

Sorry, we couldn't find any posts. Please try a different search.

Communiqué

Vanina Langer déploie dans les 800m2 du Garage Amelot une aventure multi-sensorielle interrogeant notre relation au vivant, entre sculptures pénétrables, dessins monumentaux, poésie sonore, musique, design culinaire et oeuvres olfactives… L’artiste est entrée dans le chef d’œuvre de Vélasquez et le spectateur parcourt un paysage mythique, de la robe à paniers de l’Infante Marguerite jusqu’au soleil actuel de notre monde chiffonné.

Projet d’art total rétrospectif du travail des trois dernières années, l’oeuvre monumentale déploie la nouvelle mythologie de l’artiste, réinterprétation des Ménines de Vélasquez couvées du regard par Cléopâtre. L’Infante Marguerite, femme-fleur enfant qui nous regarde aujourd’hui, se penche sur elle- même dans la posture célèbre de l’autruche. Mais que fait réellement l’autruche lorsqu’elle plonge sa tête dans son trou? Bipède le plus rapide sur terre, elle ne fuit pas, non, ça c’est encore une invention humaine. L’autruche veille à maintenir une température homogène dans son nid qui est un trou dans notre terre. Elle veille à sa survie, une descendance pour un avenir. Et nous? Que faisons-nous? Que fait l’homme dans son écrin de nature ?

Dans notre monde, l’éternité disparaît peu à peu, la relation au vivant devient contre-sens, et notre culture contre-nature… Alors l’Infante et ses suivantes deviennent une chaîne de montagnes, île ou canopée composée de paniers tressés, fragments de robe nacrée et d’un parachute récupéré par l’artiste. Les bras et la chevelure de l’Infante parcourent l’espace de l’ancien Garage Amelot en plein Paris, proposant un voyage qui est une dérobade du sens dans tous les sens…

Un paysage mythique pour le spectateur qui entre dans la robe, s’assoit, écoute la poésie sonore et la musique électronique composée comme une fugue. Le spectateur effeuille une pâquerette dont les pétales sont imbibées d’une odeur composée par une olfacto-thérapeute à partir de senteurs particulières, dont le mélange est apte à faire résonner nos histoires émotionnelles entre origine, enfance, nature, survie… Le spectateur continue sa déambulation, glane un oeuf marbré, précieusement confectionné par une designeuse culinaire, puis quelques meringues pastels en suspens dans l’installation. Les lianes de l’artiste s’inspirant du cou de l’autruche, deviennent arches et filent vers une frontière que l’on traverse paradoxalement comme un voile de lumière. Grand mur de tissu-dessin-collage flottant à l’entrée qui est aussi la sortie de l’exposition. Créée à partir d’un drap de lit, cette oeuvre de 7mètres de large, évoque le revers de la toile de Velasquez dans son chef d’œuvre, mais aussi la porte pleine de lumière au fond du tableau, lieu du point de fuite d’une perpective ambiguë. Dans cette zone de lumière inconnue apparaît une femme-soleil légendaire, Cléopâtre, dont la divinité pourrait nous donner un espoir pour une culture en harmonie avec sa nature…

Vanina Langer

VISITES SUR INSCRIPTION : https://forms.gle/WuHiTU6XSZEBbaJT7

Du lundi au vendredi à 16h30 ou 17h30
Le samedi & dimanche à 11h, 14h, 16h30 ou 17h30

Le 14 mai à 10h : Accueil presse
Le 15 mai à 16 : Vernissage
Le 25 mai à 17h : Finissage