FERMÉ TEMPORAIREMENT | ENTRÉE GRATUITE | INFOS PRATIQUES |
FERMÉ TEMPORAIREMENT | GRATUIT | INFOS PRATIQUES |

(No names, but names)

9 juin - 9 septembre 2017

ARTISTE : Debora Bolsoni

Commissariat : Claudia Rodriguez Ponga

(No names, but names) est le titre de l’installation principale présentée lors de la première exposition monographique de Debora Bolsoni en France. Cette oeuvre se compose de plusieurs dessins, qui pourraient toutefois être tout aussi bien perçus comme des sculptures. Et c’est précisément dans cette ambiguïté formelle que s’enracine la poétique du projet. (No names, but names) permet au public de circuler parmi les œuvres, dont la disposition rappelle volontairement un cimetière. Chacune de ces pièces est composée de différents médiums, entre "dess-tures" et "sculp-ssins", et supporté par un petit chariot, jouant ainsi avec l’idée que ces pierres tombales pourraient, à tout moment, rouler au loin.

Ce jeu de mot fait référence à l’agencement potentiel des silhouettes dessinées, qui se réfèrent en fait à un monde d’objets. Ces objets sont des outils qu’on sous-estime souvent, qu’on considère comme acquis, et qui existent seulement pour être mis en action. Ce sont ces entités, ces présences que Debora Bolsoni invoque dans son œuvre, comme une sorte d’extension du corps humain.

Deux environnements complètent cette installation en illustrant l’importance du dessin dans la pratique artistique de Debora Bolsoni : ils mettent en scène sa manière d’interpréter le dessin comme un travail spatial, et l’importance de la silhouette comme motif dessiné, comme une manière d’amener à la vie des entités vibrantes, matérielles (pour citer directement l’œuvre de Jane Bennett, Vibrant Matter), afin de les activer, de les mettre en mouvement sous nos yeux.

Claudia Rodriguez Ponga, commissaire de l’exposition

#NONAMESBUTNAMES
@DRAWINGLABPARIS

 

+ ACHETER LE CATALOGUE

Debora Bolsoni, (No names, but names), Drawing Lab Paris

(No name, but names), dessin sur carton ciré et chariots, 80 x 55 x 5 cm, 2017
Production Drawing Lab Paris
© Debora Bolsoni

PARTENAIRES

VERNISSAGE

JEUDI 8 JUIN 2017  |  16H-22H
Informations pratiques
Nous contacter

PRESSE

PREVIEW JEUDI 8 JUIN 2017  |  14H
Télécharger le dossier de presse
Demander + de visuels

LE DUO ARTISTE / COMMISSAIRE

Portrait Debora Bolsoni

Debora Bolsoni

Dans son travail, Debora Bolsoni s’inspire du dessin, de l’urbanisme et de la construction. Son travail revisite les matériaux de construction et les éléments, en les retirant de leurs contextes ordinaires. Ses œuvres réunissent souvent dessin et construction ; et elle s'engage fréquemment avec des matériaux tels que les tuiles, les bouchons, les couvercles d'égouts, le ciment, le sable, les grilles de polystyrène ou de fer. Pourtant, le dessin précède l'œuvre et est toujours présent.
Debora Bolsoni est titulaire d'une maîtrise en poétique visuelle à l'École de Communication et d'Arts de l'Université de São Paulo - ECA / USP (2014). Elle a étudié à l'École d'arts visuels du Parque Lage à Rio de Janeiro (1991-1993) et à l'École Saint Martin d'Art de Londres (1993). Aujourd’hui, elle est collaboratrice-assistante du département des arts visuels et, à ce titre, elle enseigne l'art à l'Université de São Paulo.
Debora Bolsoni est née à Rio de Janeiro, Brésil en 1975, vit et travaille à São Paulo, Brésil.
EN SAVOIR +
Portrait Claudia Rodriguez Ponga

CLAUDIA RODRIGUEZ PONGA

Claudria Rodriguez Ponga (Madrid, 1982), est diplômée de l’Université Complutense de Madrid, en Espagne et est titulaire d’un Master of Curating du Goldsmiths College de l’Université de Londres. Elle a une expérience tangible dans le domaine des arts, après avoir travaillé avec la Galerie Pepe Cobo de Madrid et la Jaqueline Martins Gallery à São Paulo ainsi qu’auprès de plusieurs institutions culturelles en tant que productrice indépendante.
Elle a publié le livre "Tentempié" et a organisé des expositions telles que "Luz de Gas" à Mediodia Chica, Madrid (2011), le "Sir John Soane Audioguide Project" à Londres avec Carmen Cebreros Urzaiz (2007), "Abrakadabra" avec Jaqueline Martins Gallery, São Paulo (2014), dans le cadre du programme conservatoire ArtRio organisé par Marta Ramos-Yzquierdo (2014 et 2015). Elle a reçu le prix Curatorial du C. LAB Mercosul pour le projet d’exposition "Miniatures, maquettes, vaudou et autres projections politiques". Elle est une collaboratrice fréquente de la plateforme multimédia espagnole El Estado Mental. De plus, elle a publié des essais relatifs à sa recherche sur Arte Contexto (associée à l’UFRGS), le magazine ARS (ECA / USP) et Forum Permanente (ECA / USP).

VUES DE L'EXPOSITION

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00