OUVERT DU MARDI AU SAMEDI 11H-19H | ENTRÉE GRATUITE | INFOS PRATIQUES |
OUVERT DU MARDI AU SAMEDI 11H-19H | GRATUIT | INFOS PRATIQUES |

Raffaella della Olga

Raffaella della Olga, Portrait

Raffaella della Olga

Née le 16 juin 1967 à Cisano Bergamasco, Italie

Vit et travaille à Paris, France

Raffaella della Olga est née à Bergame en Italie et vit à Paris. En 1997 elle est diplômée en droit et en 2003 elle est diplômée de l’Academia di Belle Arti di Brera à Milan en Italie.

Scrivere senza scrivere : une écriture dessin qui est plus un geste, un mantra dans un son profond, qu’un texte tissé.

Depuis plus d’une décennie, la machine à écrire est mon médium. Je ne tape pas de mots et les lettres de ma machine préparée ont été transformées (par abrasion de la barre de caractères) les rendant à peine reconnaissables. Une machine à écrire qui a perdu sa vocation première et qui s’est transformée en machine à travailler, à faire oeuvre. Ce qui commence comme un concept (être un “artiste analogique” à l’ère du numérique, trouver la liberté par des gestes mécaniques) s’est rapidement transformé en une exploration, une expansion infinie de l’espace de la page.

D’abord inspirée par le système des agences de notation et un besoin d’y répondre, je me suis rapidement tournée vers la poésie concrète et l’art conceptuel pour générer une écriture asémique ou un dessin mécanique qui s’exécute sur diverses surfaces, des
papiers carbone aux feuilles d’or, des tissus à la soie … des pages reliées pour faire des livres, chacun unique, où l’on peut voir les deux versants de l’écriture. Chaque personne qui tourne les pages écrit son propre livre. La superposition des textures, le mode d’écrasement et la qualité haptique de certaines pages avec de fines particules de poudre colorée, créent une surface très sensuelle.

Récemment, j’ai commencé à écrire des poèmes végétaux avec des feuilles trouvées dans mon jardin: sauge, basilic, laurier, pissenlit, forsythia mais aussi Monstera Deliciosa. La chlorophylle est utilisée comme encre, les veines et la sève des feuilles sont imprimées sur papier ou tissu pour générer une écriture organique.

En écho à mon travail à la machine à écrire, je pratique depuis quelques années un art de la déconstruction avec des pièces de tissus imprimés à motif géométrique que je découpe en grilles ouvertes et vibrantes rappelant l’Op Art.

EXPOSITIONS PERSONNELLES (sélection)

2020LINE UP, Three Star Books, Paris, France

2019NY ArtBookFair Moma Ps1, project room solo presentation, New York, États-Unis

2019Criss Cross, avec Sébastien de Ganay, Silvia Steinek galerie, Vienne, Autriche

2019Pagi-Nazioni, Galerie Florence Loewy-Books, Paris, France

2018Dépliements, Galerie Dilecta, Paris, France

2018ALINEA, Galerie Laurent Godin, Paris, France

2017Stoffe, commissaire Caroline Hancock, Galerie Dilecta Paris, Paris, France

2010Un Coup de Dés jamais n’abolira le Hasard-Constellation, texte Raimundas Malašauskas, Galerie N.O. Milano, Milan, Italie

 

EXPOSITIONS COLLECTIVES (sélection)

2021Forsythia, Lilas et Géranium, avec C. O. Fairclough, E. Werth & M.Ellen Solt, Cabinet du Livre d’Artistes, Rennes, France

2020DUST : Les plaques du présent, un projet co-fondé par T. Fougeirol et Jo-ey Tang, Centre Pompidou, Paris, France

2020 Your Friends and Neighbors, High Art Paris, Paris, France

2019ShipShape, commissaire d’exposition Tomas CunhaFerreira, Coimbra Biennial of Contemporary Art -Anozero’ 19, Coimbra, Portugal

2019TOIO – The Other Is Oneself, Curator Fiona Liewehr, Vienne, Autriche

2015Pliure [Prologue – La part du feu], commissaire d’exposition Paulo Pires do Vales, Fondation Gulbenkian, Paris, France

Actualités

Pas d'actualité récente pour cet artiste.

IMAGES

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00