Les membres du comité artistique

DARIA DE BEAUVAIS

Daria de Beauvais est Senior Curator au Palais de Tokyo. Elle est co-commissaire de la 15e Biennale de Lyon en 2019, avec l’équipe curatoriale du Palais de Tokyo. Elle a auparavant multiplié les expériences à la fois en institutions (Biennale et Collection Peggy Guggenheim à Venise ; Museum of Modern Art et Independent Curators International à New York) et en galeries (galerie Zlotowski, Paris ; galerie Alessandra Bonomo, Rome ; galerie Lili Marleen, New York). Elle mène également une pratique de commissaire indépendante (Paris, Rotterdam, Chicago). Elle participe régulièrement à des comités et des jurys, écrit pour différentes revues et publications et intervient à l’université. Parmi ses expositions récentes au Palais de Tokyo : « Angelica Mesiti – Quand faire c’est dire » (2019), « Laure Prouvost – Ring, Sing and Drink for Trespassing » (2018), « Carte Blanche à Camille Henrot – Days are Dogs » (2017) et « Mika Rottenberg » (2016).

AGNES CALLU

Ancienne élève de l’École nationale des Chartes (Prix de thèse Lenoir) et de l’Institut national du Patrimoine (INP/Conservateur du Patrimoine – État/Musées), Docteur en histoire contemporaine de Sciences Po – Paris (Prix Chaix d’Est Ange de l’Académie des Sciences morales et politiques – thèse publiée en 2011, réimprimée en 2017), Habilité à diriger des recherches à l’EPHE, Agnès Callu est historienne et historienne de l’art.  Chercheur permanent à l’Institut Acte (Arts, Créations, Théories, Esthétiques), Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne /CNRS, elle est chercheur associé à l’École pratique des hautes études (Équipe HISTARA) et à l’ITEM/ENS (Équipe Processus de création / Genèse de l’œuvre). Elle a notamment publié en 2016, Gaëtan Picon, les Lettres et les Arts : dans l’atelier de la création [préf. Jean-Michel Leniaud], (Éditions Champion) et Autopsie du musée : étude de cas (1880-2010) [préf. Roland Recht,] (CNRS-Éditions). Elle vient de publier, en 2018, Culture et élites locales en France (1947-1989) [préf. Jean-Louis Fabiani] (CNRS-Éditions), Le Mai 68 des historiens, [préf. Patrick Boucheron], Presses universitaires du Septentrion et, avec Roland Recht, L’Historien de l’art : Conversation dans l’atelier (L’Atelier contemporain). Depuis janvier 2019, elle dirige, aux Éditions Gourcuff-Gradenigo, une collection intitulée « Le Dessin au Présent ».

SANDRA HEGEDÜS

Fondatrice de SAM Art Projects, Sandra Hegedüs est née au Brésil à São Paulo. Elle étudie la philosophie et le cinéma à la FAAP de São Paulo. Artiste militante de la scène pauliste, elle réalise plusieurs performances au début des années 80. Elle arrive en France en 1990, y développe une activité de productrice de reportages et de films documentaires. Son gout pour l’art la conduit à constituer à partir de 2005 une collection d’art contemporain. L’envie d’un engagement plus fort dans l’aide à la création artistique la mène tout naturellement vers le mécénat. Elle crée en 2009 SAM Art Projects, projet de mécénat destiné à promouvoir, par le biais de résidences d’artiste et par l’attribution d’un prix, l’œuvre d’artistes étrangers en France, et d’artistes Français à l’étranger. En 2013, SAM Art Projects devient une association loi 1901, fondée et soutenue par Sandra Hegedüs.

ELSY LAHNER

Elsy Lahner est conservatrice d’art contemporain à l’Albertina Museum de Vienne depuis 2011. Travaillant auparavant en tant que commissaire d’exposition indépendante, elle a fondé et dirigé un espace d’exposition pour la jeune scène contemporaine, das weisse haus, à Vienne de 2007 à 2011. Ses projets récents comportent une exposition d’enquête sur le dessin contemporain, « Drawing Now : 2015 », l’exposition « Keith Haring : The Alphabet » (2018) qu’elle a organisée avec Dieter Buchhart, et une grande rétrospective sur les artistes autrichiens Florentina Pakosta (2018) et Herman Nitsch (2019). Elle prépare actuellement une exposition composée de dessins de la collection Guerlain, qui font partie de leur donation au Centre Pompidou.

PHILIPPE PIGUET

Historien et critique d’art, commissaire d’expositions indépendant, Philippe Piguet est chargé de la programmation de la Chapelle de la Visitation à Thonon-les-Bains (74) depuis 2008 ; il est par ailleurs le Commissaire général du festival Normandie Impressionniste 2020. Il collabore régulièrement à la revue art absolumentdepuis 2002 et ponctuellement à art press. Il est l’auteur de nombreux textes de catalogues et développe une importante activité de conférences, son champ d’étude portant d’une part sur l’impressionnisme, de l’autre sur l’art contemporain tel qu’il s’est développé depuis les années 1960.