16 octobre 2017 – 11 janvier 2018 : Cité-Fantôme

Duo d’artiste : Pia Rondé & Fabien Saleil
Commissaire d’exposition : Léa Bismuth

L’EXPOSITION

Cité-Fantôme est un labyrinthe conçu sur le principe d’un grand dessin aux multiples points de vue déployé dans l’espace. Le visiteur est invité à circuler, en une expérience à la fois physique et mentale. L’espace central est constitué de plaques de verre assemblées en un dallage morcelé au sol, et de plaques érigées telles des ouvertures ou des impasses. Tout n’est qu’ombre et lumière, jeux de transparence. Les lignes se brisent et décrivent des perspectives qui prennent forme par la gravure sur verre, de fines entailles rencontrant des surfaces de peinture noire ou d’encre de Chine diffusées en larges couches ou en lavis coulants ; mais aussi par des surfaces miroitantes en argenture, aux reflets habités de tâches. A l’intérieur de cette étrange Cité, plusieurs ilots sont habités de présences : il y aurait donc là quelques territoires dans lesquels règnent des forces animales ou organiques, des vestiges de créatures ou des morceaux de corps, tels des ponctuations en verre coloré. Le labyrinthe central se poursuit dans une autre salle, avec un grand tableau mural de zinc gravé de lignes, de sillons, ou morsures qui sont le fruit de l’acide faisant son office sur la plaque. Enfin, en conclusion de ce dédale, une expérience filmique témoigne que Cité-Fantôme est un lieu qui respire, portant en lui les traces d’une mémoire persistante.

Léa Bismuth

PHOTOGRAPHIES DE L’EXPOSITION

Pia Rondé et Fabien Saleil, Cité-Fantôme, © photo Rebecca Fanuele

DUO ARTISTE / COMMISSAIRE DE L’EXPOSITION

PIA RONDE & FABIEN SALEIL

Le duo d’artiste Pia Rondé & Fabien Saleil, respectivement née en 1986 à Grasse et né en 1983 à Ségur (vivent et travaillent à Noisy-Le-Sec) et représentés par Escougnou-Cetraro

En 2013 Pia Rondé et Fabien Saleil ont été sélectionnés à Jeune création. Parmi les expositions collectives entre 2014 et 2015:  « Au-delà de l’image » à la Galerie Escougnou-Cetraro (Paris), « La légende des origines » à la galerie Maubert (Paris), « Distances» à la Galerie LATO (Prato, Italie).

Suite à une résidence de trois mois au Musée Bernard Boesch (Le Pouliguen), ils présentent leur exposition personnelle « Plongement » à l’espace Short de Nantes. Toujours en 2015, ils obtiennent la bourse de soutien pour une recherche artistique du CNAP (Centre National des Arts Plastiques) et l’aide à la première exposition personnelle du CNAP (Centre National des Arts Plastiques).

En mars 2016 a eu lieu leur exposition personnelle « La campagne est noire de soleil » à la Galerie Escougnou-Cetraro, Paris, avec le commissariat de Léa Bismuth. En 2017 ils participent aux expositions collectives « Crystal Palace » à la Galerie Escougnou-Cetraro, Paris, « La confrérie du bois» à RURART, Rouillé, «Face à l’aura » au Centre d’art Image/Imatge d’Orthez,  « Intériorités », à Labanque de Béthune.

Leur projet d’exposition « Cité Fantôme » (commissariat de Léa Bismuth) a été sélectionné par le Centre d’art Drawing Lab où il sera exposé d’octobre 2017 à janvier 2018.

LEA BISMUTH

Léa Bismuth est née en 1983 à Paris. Après des études d’histoire de l’art et de philosophie à la Sorbonne, elle devient critique d’art et écrit dans artpress dès 2006. Sa démarche de commissaire consiste à adapter des textes littéraires et philosophiques au format de l’exposition : elle puise notamment son inspiration, qu’elle confronte aux artistes de son temps dans une logique d’écriture collective, dans les œuvres de Derrida, Aragon, Duras, Barthes, Benjamin ou Blanqui ( citons ses commissariats pour Les Nouvelles Vagues du Palais de Tokyo en 2013 ; Le CAC La Traverse et L’URDLA Focus Résonance Biennale de Lyon en 2015 ; Les Tanneries d’Amilly, Les Rencontres d’Arles, Le BAL en 2017 ). C’est en 2016 qu’elle rend visible un vaste programme de recherche curatoriale à Labanque de Béthune, une trilogie d’expositions pensée à partir des œuvres complètes de Georges Bataille : La Traversée des Inquiétudes (Dépenses – 2016 ; Intériorités – 2017 ; Vertiges – 2018). Elle est membre de l’AICA (Association Internationale des Critiques d’Art) France et de C.E.A (Commissaires d’Exposition Associés).